Il était une fois... :  LE SOLEX 3800 SOUS MBK

Dans les années 80, Motobécane se trouve en difficulté  face à la concurrence étrangère, notamment italienne et japonaise : ses fabrications sont vieillissantes. L'entreprise dépose le bilan en 1984. Yamaha prends alors des participations en 1985, devient actionnaire principal en 1986 puis rachète entièrement l'entreprise Motobécane. Celle-ci change alors de nom : elle devient MBK, filiale à 100% de Yamaha Motor Group.

1985

A partir de décembre 1985, la marque Motobécane disparaît. Seul reste MBK.  Le solex évolue :  leviers de freins droits, nouveau guidon, optique avant en verre avec ampoule 15W, autocollant "Solex" sur la poutre, ...

4 couleurs sont disponibles en France : noir, blanc, rouge baccarat et bleu transparent.

1986

 

1987

Cette année-là, seuls 2787 Solex trouvent preneurs. C'est bien peu comparé aux 380 000 vendus en 1964 !

 

L'information presse MBK, donnée au salon du 2 roues de PARIS en décembre 1987, fait la part belle au VéloSolex.  Ses jours sont pourtant comptés : dans quelques mois la production sera définitivement arrêtée.

Les documents sont regroupés dans le livre virtuel ci-dessous :

 

1988

La prise en main de MBK par YAMAHA se traduit cette année par  de profonds changements, avec  notamment la modernisation spectaculaire du site de Saint Quentin. L'objectif est datteindre l'équilibre en 1989 et de renouer avec les bénéfices dès 1990.

Dans cette optique, en août 1988, le groupe MBK décide d'arrêter la fabrication du Solex, certaines machines-outils nécessaires à sa production étant largement sous-utilisées et le nombre de cyclos produits dérisoire (voir article ci-après, tiré de la revue du cycle et du motocycle d'octobre 1988). Elle s'achève officiellement le 07 novembre 1988 : un Solex coûte alors 3095 F.  On devait, en théorie, en trouver dans certains magasins jusque fin 1989, et des pièces détachées pendant 10 ans...

OCM octobre 1988

Quelques articles  paraissent dans la presse (En exemples : La Voix du Nord, Le monde, MotoRevue, Libération) :

voix_du_Nord         le_monde

motorevue solex

 

 

solex liberation 1988

Samedi 17 décembre 1988 20h40 sur TF1 :

Une soirée spéciale pour les restos du coeur

Une émission de Gérard LOUVIN, présentée par Jean-Pierre FOUCAULT (et Philippe RISOLI, Bernard MONTIEL, Eric GALLIANO, Patrick ROY, Annie PUJOL, Fanfan) et parrainée par Véronique COLUCCI (veuve du grand comique COLUCHE)

80 Solex (parmi les derniers fabriqués par MBK et rachetés par la radio libre "Radio-Nostalgie"), furent vendus aux enchères au profit des restos de coeur, ou gagnés par tirage au sort (parmi les milliers de bulletins des donateurs aux restos du coeur).

solex FOUCAULT                        

>>> Tirage au sort : Le tirage au sort a permis à 72 donateurs de gagner un de ces derniers Solex sortis de l'usine de SAINT-QUENTIN : 8 l'ont su en direct au cours de l'émission. Pour les 64 autres, le tirage s'est fait hors antenne.

>>> Enchères : Au cours de l'émission, 8 Solex ont été vendus aux enchères. Chacun était parrainé par une célébrité : Nathalie BAYE, Paul BELMONDO, Christophe DECHAVANNE, Mylène FARMER, Robert HOSSEIN, Jack LANG, Michel NOIR, Alain SOUCHON.

Michel CHARASSE, ministre délégué chargé du Budget, tenait le rôle de banquier de la vente (il a aussi vendu ses bretelles aux enchères ce soir-là, pour aider les restos !)

La vente s'est déroulée en 3 parties, en direct, par téléphone :

1) Les enchères des 4 premiers Solex étaient réservées aux téléspectateurs.

Mise à prix de 10 000 F.

2) Trois autres Solex ont été proposés au public du studio 17 des Buttes-Chaumont (PARIS), dans lequel se trouvent beaucoup de chefs d'entreprise.

Mise à prix de 10 000 F.

3) En fin d'émission, le dernier Solex a été proposé au public et aux téléspectateurs.

 Mise à prix de 50 000 F.

>>> Livraison :

Un courrier, reçu à la mi-Janvier par les gagnants, permet de vérifier la validité des adresses :

courrier livraison 3800 Nostalgie

Les solex ont été livré début février 1989 par divers transporteurs, emballés dans du plastique à bulles, avec les pédales à monter soi-même. I

borderau livraison solex 3800 Nostalgie

étiquettes solex MBK Nostalgie

ll s'est écoulé un mois et demi depuis l'émission spéciale de TF1. Ce fut un peu long : certains gagnants en étaient à se demander s'ils allaient vraiment recevoir quelque chose...

>>>  Un an d'assurance gratuite : Il était offert un an d'assurance aux heureux gagnants. Nominative, elle ne pouvait donc pas être transmise à un éventuel acheteur, dans le cas où le Solex était revendu dans la foulée comme ce fut parfois le cas. 

 

D'autres Solex ont été offerts à la Fondation CARTIER pour l'Art Contemporain. Divers artistes les transformeront en sculptures. Elles seront exposées à JOUY-EN-JOSAS (Yvelines) du 15 janvier au 19 février 1989.

Les numéros de cadre et de moteur montrent que ces Solex ne sont pas tous de la même série que les 3800 griffés "Solex - Nostalgie" des Restos.

ARMAN réalise une juxtaposition de 4 Solex sur un socle en métal peint, intitulée "Solex ici et là".

(Curieusement, on peut souvent lire que 5 Solex ont été utilisés. Pour avoir vu la sculpture, je suis surpris : 4 moteurs, 4 selles, 4 guidons, 4 béquilles...)

Sculpture Solex ARMAN

CESAR réalise une "Compression Solex" à partir de 4 Solex. 

Le "collectif d'assimilés artistes PRESENCE PANCHOUNETTE " réalise 1 Solex plaqué 3 ors, avec selle et sacoches en cuir bordeaux : "le vrai classique du vide parfait". 

Autres ?

 

1989

 

En janvier 1989, France Soir consacre un article aux "Solex du Coeur" :

FranceSoirJ89

En février 1989, c'est dans Paris Match qu'il y a un petit article :

PMATCH89

 

 

Le saviez -vous ?

Le sigle MBK est la contraction de Motobécane (Motobekan) dans les télex utilisés à l'époque.

(le Telex,  contraction de l'anglais "teleprinting exchange", est un réseau bas débit public à commutation permettant la transmission de données de type textes)

source : REPORTAGE A L'USINE MBK : Reportage à l'usine de Saint-Quentin : de Motobécane à MBK

WWW.MOTO-NET.COM du 18.7.2008
©Moto-Net.Com le Journal moto du net